Comment choisir sa baie vitrée ?

Comment choisir sa baie vitrée ?

La baie vitrée se décline sous plusieurs modèles. On retrouve sur le marché des modèles standards et sur-mesure. Elle peut être en bois, métal ou PVC. Le choix peut être fait sur la base du budget ou du besoin d’espace. Quel qu’il soit, il faut miser sur un dispositif de bonne qualité pour avoir un meilleur rendu sur l’ensemble de l’habitation. 

Suivant le budget du propriétaire

Pour un budget limité, il faut se tourner vers la baie vitrée en PVC. Cette dernière est très économique. Toutefois, elle ne séduit pas par sa durabilité. Si le budget du propriétaire est suffisamment élevé, il peut opter pour un dispositif en bois. Par ailleurs, ce matériau est apprécié pour son esthétique. D’autre part, pour la pose de fenêtres et  baies Lorenove coulissantes, il est souhaitable de faire appel à un artisan qualifié. D’ailleurs, son intervention peut faciliter l’acquisition du prêt d’impôt. 

Lire également : Comment avoir un architecte pas cher ?

Selon le besoin de l’intérieur

Lorsque le logement laisse entrer peu de lumière, il faut utiliser des dispositifs qui apportent une solution à cela. Dans ce sens, il est préférable d’installer une baie immobile. Celle-ci ne dispose pas de montants intermédiaires. En conséquence, la lumière la traverse aisément. La maison gagnera de fait en luminosité. De même, si le besoin d’isolation s’impose, ce type de baie permettra de le combler. En effet, elle ne possède pas de joints encombrants. Grâce à ceci, elle présente une isolation thermique et phonique optimisée. Autrement dit, elle permet de faire des économies d’énergie car elle réduit la dispersion de la chaleur. 

En fonction de l’isolation thermique et phonique souhaitée

En revanche, si l’on souhaite une baie vitrée qui offre une isolation thermique et phonique efficace, il est judicieux d’opter pour un modèle coulissant. Les baies vitrées coulissantes sont composées de deux à quatre vantaux. Elles peuvent être en aluminium ou en PVC, deux matériaux réputés pour leur performance en matière d’isolation.

Lire également : Réclamation après des travaux mal réalisés : comment s'y prendre ?

Ce type de baie présente plusieurs avantages : tout d’abord, elle permet une transmission lumineuse optimale grâce à sa grande surface vitrée ; ensuite, elle assure une excellente isolation thermique et acoustique grâce aux double-vitrages renforcés avec gaz argon ainsi qu’à des joints améliorant les performances énergétiques et sonores.

La valeur Uw (coefficient de transmission thermique) doit être inférieure ou égale à W/m².K tandis que le coefficient Rw (indice d’affaiblissement acoustique) doit être supérieur ou égal à 28 dB afin d’assurer un confort optimal dans le logement.

Vous devez prêter attention au choix du vitrage qui peut influencer grandement sur les performances isolantes. Il existe notamment des doubles-vitrages renforcés avec des films PVB (PolyVinyl Butyral), EVA (Ethylene Vinyl Acetate) ou encore SGP (Sentry Glass Plus). Ces films permettent non seulement une meilleure résistance, mais aussi un gain esthétique indéniable.

En prenant en compte les contraintes techniques de l’emplacement de la baie vitrée

Pour choisir sa baie vitrée, vous devez prendre en compte les contraintes techniques liées à l’emplacement où elle sera installée. Effectivement, selon la configuration des lieux, un type de baie vitrée pourra être plus adapté qu’un autre.

Si la baie vitrée doit être posée sur une façade exposée aux intempéries ou au vent, il est recommandé d’opter pour une baie coulissante à levage qui offre une résistance accrue face aux éléments extérieurs et un meilleur maintien du système.

En revanche, si l’emplacement de la baie ne permet pas d’ouvrir entièrement le vantail (par exemple en présence d’une barrière métallique), il peut être judicieux de se tourner vers une fenêtre oscillo-battante ou encore une porte-fenêtre qui offrent davantage de souplesse dans leur fonctionnement.

La dimension joue aussi un rôle clé dans le choix d’une baie vitrée. Il faut s’assurer que l’on dispose bien d’un espace suffisant pour installer ce type d’équipement sans gêner ni empiéter sur les autres espaces (meubles, murs…). De même, veillez à choisir des dimensions correspondant parfaitement aux exigences architecturales du lieu ainsi qu’à vos attentes personnelles. Des professionnels peuvent vous accompagner afin de déterminer ensemble les mesures précises nécessaires.

N’hésitez pas à consulter les normes et réglementations locales avant tout achat afin d’éviter tout désagrément en termes de sécurité ou d’urbanisme.

ARTICLES LIÉS