Quel est le salaire nécessaire pour un prêt de 150 000 euros ?

prêt de 150 000 euros

Le crédit, que ce soit dans le domaine de l’immobilier ou autre, est étroitement lié au salaire. Le salaire peut être hebdomadaire, mensuel ou annuel. L’acquisition d’un prêt repose également sur d’autres paramètres. Ces paramètres sont : les charges sociales, le taux d’endettement, le reste à vivre et la durée de remboursement. Il est question ici du salaire normal pour réaliser un prêt de 150 000 euros. Ce contenu renseigne sur tout ce qu’il urge de savoir pour résoudre cette interrogation.

Quel est le revenu requis pour un prêt de 150 000 euros selon la durée de remboursement ?

Le salaire minimum exigé pour un prêt de 150 000 euros dépend de la durée d’emprunt. Cette dépendance s’explique par une répartition du crédit qui se fera mensuellement ou annuellement. Cette répartition constitue la mensualité de l’emprunteur. Plus la durée de remboursement est courte, plus la mensualité est élevée ainsi que le salaire. Ainsi, le revenu normal pour un emprunt de 150 000 euros sur :

A lire en complément : Quelle banque fait des prêts sur 30 ans ?

  • 10 ans correspond à un montant de 3 945 euros ;
  • 15 ans est estimé à un montant de 2 732 euros ;
  • 20 ans est chiffré à un montant de 2 141 euros ;
  • 25 ans est calculé et représente un montant de 1 808 euros.

Comment évaluer sa capacité d’emprunt pour un prêt de 150 000 euros ?

Plusieurs éléments sont à prendre en considération pour évaluer la capacité d’emprunt des emprunteurs. Ces éléments ne sont rien d’autre que les paramètres associés au revenu.

Le revenu

A découvrir également : Qu'est-ce que l'inscription hypothécaire ?

Le revenu figure dans les toutes premières conditions à réunir avant de faire un prêt. Ceci représente auprès de la banque ou de la structure de prêt un gage. Dans la plupart des cas, cela détermine la capacité de l’emprunteur à solder ses dettes. D’où une certitude de remboursement pour la banque. Dans certains cas, le montant du revenu n’est pas comptabilisé par la banque.

Pour un entrepreneur ou même un employé, leurs revenus seront calculés sur la base de leur bilan comptable. Ce bilan comptable montre leur gain réalisé au cours des 3 dernières années. Quant aux fonctionnaires d’État, c’est la banque qui s’en occupe. Elle révèle les virements de salaires effectués pendant les trois années précédentes. De plus, les primes et les revenus locatifs sont pris en compte. Tout ceci détermine le revenu fixe de l’emprunteur.

 Le reste à vivre

Le reste à vivre préoccupe également les banques dans le processus de prêt. C’est la somme qui reste à l’emprunteur après qu’il ait réglé ses mensualités. La banque se soucie donc des besoins que l’emprunteur aurait à ressentir durant le mois. Le reste à vivre couvre la nourriture, le vestimentaire, et les éventuels imprévus.

Le taux d’endettement

Le taux d’endettement est capital. Cela permet à la banque de confirmer l’éligibilité de l’emprunteur. Il rassemble toutes les dettes en cours pour l’emprunteur. Le taux d’endettement ne doit pas excéder 33 % des revenus fixes. Il se détermine à travers la formule ci-dessous.

Taux d’endettement = somme totale des charges × 100/ somme totale du revenu fixe.

La durée du remboursement

Il est conseillé de porter une attention particulière à la durée de remboursement avant de contracter son prêt. En effet, ce paramètre permet de bien calculer sa capacité d’emprunt. Plus la durée de remboursement choisie par l’emprunteur est longue, plus le prêt est retardé. La banque effectue donc une analyse profonde du dossier avant de pouvoir se statuer

ARTICLES LIÉS