Investir dans l’immobilier à Barcelone : 5 choses à savoir

Barcelone est de plus en plus courtisée par les investisseurs immobiliers. La ville catalane possède des atouts qui sont loin d’être répandus en Europe. Mais puisque toutes les villes ne se ressemblent pas, vous devez tenir compte des spécificités de chacune d’entre elles si vous voulez faire un bon investissement.

Si vous souhaitez investir dans l’immobilier à Barcelone, nous vous invitons à découvrir dans cet article 5 choses que vous devez absolument savoir.

A lire en complément : Comment gagner de l’argent avec l’immobilier ?

L’Espagne est un pays stratégique pour investir dans l’immobilier


Faire l’acquisition d’appartements à vendre à Barcelone est un bon pari, car l’Espagne est un pays avec un emplacement stratégique. De plus, Barcelone possède une histoire et une culture très riches. Elle accueille d’innombrables touristes chaque année et leur nombre est toujours plus important, tout comme celui des étudiants et nouveaux actifs qui s’installent à Barcelone.

Il s’agit donc d’un environnement propice pour réaliser un investissement dans l’immobilier, même si vous ne résidez pas dans cette ville. Vous pouvez contacter NuvoBarcelona pour avoir plus d’informations sur la gestion immobilière à Barcelone.

A voir aussi : Quels sont les avantages de l’achat immobilier neuf ?

Il faut impérativement faire appel à un professionnel

Dans la plupart des pays, le notaire est le dépositaire de tout ce qui est lié aux documents administratifs et juridiques par rapport à un bien. Ce n’est pas exactement le cas en Espagne. En effet, pour acheter un bien à Barcelone, vous devrez vérifier vous-même si le bien est authentique.

Dans ce cas de figure, l’assistance et les conseils d’un avocat sont nécessaires. Cela ne signifie évidemment pas que l’acheteur ne paie pas les frais de notaire. Ceux-ci sont évalués à un peu plus de 1 % de la valeur du bien à l’achat. Mais en utilisant les services immobiliers d’une boutique immobilière qualifiée, vous avez toutes les assurances d’acheter un bien de qualité.

Il est préférable de solliciter un établissement espagnol pour obtenir un crédit

Si vous êtes résidant d’un autre pays que l’Espagne, vous envisagez peut-être d’obtenir un crédit immobilier chez vous pour investir à Barcelone. Cependant, les banques sont généralement frileuses lorsqu’il s’agit d’investir à l’étranger. Si votre banque principale possède un représentant en Espagne, vous pouvez assurément avoir un peu plus de facilités.

Il faut également rappeler que les banques espagnoles ne sont pas non plus tendres et qu’elles vous accorderont difficilement un crédit. Néanmoins, vous pouvez obtenir gain de cause avec un apport en liquide conséquent ou en hypothéquant un bien.

La superficie idéale pour investir dans un bien immobilier à Barcelone

L’idéal pour investir en Espagne et plus particulièrement à Barcelone est d’opter pour un bien d’une superficie d’au moins 100 m2. En effet, c’est le type de bien priorisé par les petites ou les moyennes familles.

Il faut toutefois rappeler que les biens avec cette surface ne sont pas très courants dans la ville. Par contre, évitez au maximum d’investir sur des propriétés dont la surface utile est inférieure à 75 m2.

La meilleure façon d’investir à Barcelone

Vous pouvez vous positionner de 3 différentes manières pour investir dans l’immobilier à Barcelone. Un investisseur peut décider d’investir dans des appartements à vendre à Barcelone, des maisons à vendre ou encore de l’immobilier commercial. Bien évidemment, la rentabilité est différente en fonction du segment que vous choisissez.

Les quartiers les plus attractifs pour investir à Barcelone

Barcelone est une ville qui regorge de quartiers différents, chacun ayant ses propres caractéristiques et attraits. Il peut donc être difficile de savoir où investir pour maximiser son rendement immobilier. Voici les quartiers les plus attractifs pour investir à Barcelone :

L’un des quartiers les plus populaires et recherchés à Barcelone est sans aucun doute l’Eixample. Situé au centre-ville, il offre un équilibre parfait entre vie urbaine et calme.

Ce charmant quartier bohème est très prisé par les jeunes professionnels et les familles en raison de sa convivialité, sa proximité avec le centre-ville et son ambiance artistique.

Situé dans le district de Sant Marti, Poblenou a subi une rénovation majeure ces dernières années pour s’imposer comme l’un des principaux centres technologiques de la ville tout en conservant son charme historique.

Ce pittoresque quartier situé près du port a maintenu son charme médiéval mais propose aussi de nombreux restaurants branchés ainsi que des boutiques haut-de-gamme qui attirent une clientèle aisée.

Vila Olímpica se trouve juste à côté du Port Olympique, ce qui en fait un lieu privilégié pour tous ceux qui souhaitent profiter pleinement des activités nautiques tout en étant à proximité de la ville.

La ville est en constante évolution, avec de nouveaux projets immobiliers qui émergent régulièrement. Il peut donc être intéressant d’investir dans des quartiers encore peu connus mais qui ont un potentiel de croissance important.

Les règles fiscales à connaître pour investir dans l’immobilier à Barcelone

Investir dans l’immobilier à Barcelone peut être une excellente option pour ceux qui cherchent un investissement rentable. Pensez à bien vous familiariser avec les règles fiscales espagnoles avant de vous lancer.

La première chose à savoir est que les investisseurs étrangers doivent obtenir un numéro d’identification fiscale (NIF) auprès des autorités espagnoles pour pouvoir acheter une propriété en Espagne. Le processus est assez simple et peut être effectué en personne ou par procuration.

Pensez à bien comprendre le système fiscal espagnol. Tout comme dans la plupart des pays européens, l’impôt sur la plus-value s’applique lorsque vous vendez votre propriété. En Espagne, cet impôt peut atteindre jusqu’à 21% du bénéfice réalisé lors de la vente.

Il y a aussi une taxe annuelle sur la possession immobilière (IBI), qui correspond à environ 0,5% de la valeur cadastrale du bien immobilier et doit être payée chaque année par le propriétaire.

Si vous décidez de louer votre propriété à court terme (moins d’un mois) aux touristes, vous devez payer une taxe spéciale appelée taxe touristique. Cette taxe représente environ 2€ par jour et par personne logée.

Pour finir, lorsque vous achetez une propriété en Espagne, vous devez aussi tenir compte des frais notariaux associés au processus d’achat. Ces frais comprennent les frais de notaire, les taxes et autres coûts associés à l’enregistrement de la propriété.

Pensez à bien consulter un expert en fiscalité pour vous aider à comprendre toutes les implications fiscales de votre investissement immobilier. Cela vous permettra de prendre des décisions éclairées et rentables pour votre portefeuille immobilier.

ARTICLES LIÉS