Comment s’assurer que votre artisan n’est pas un escroc ?

Menuisiers, plâtriers, charpentiers, couvreurs, électriciens, serruriers-métalliers, maçons, plombiers, carreleurs… Les artisans sont indubitablement les acteurs de la réussite de vos travaux. Ils se choisissent de ce fait minutieusement. Afin que vous puissiez faire le bon choix, une multitude de critères sont à retenir. La fiabilité, le professionnalisme, le sérieux et l’expertise des professionnels BTP qui ont retenu votre attention sont ceux dont vous devez tenir compte en tout premier lieu. Ces points vous permettent de distinguer les bons artisans de ceux qui ne le sont pas.

Un bon artisan du BTP doit avoir une assurance décennale

Comme vous pouvez le constater sur le site www.assurance-decennale.com, l’assurance décennale, également appelée garantie décennale ou responsabilité civile décennale, constitue une obligation légale pour les artisans du bâtiment. Elle couvre pendant une décennie entière (à compter de la réception des travaux) leur responsabilité à l’égard de ses clients. Cette assurance professionnelle obligatoire ne couvre que les sinistres dits « décennaux », c’est-à-dire les vices de construction qui :

A lire également : Comment choisir sa baie vitrée ?

  • compromettent la solidité des ouvrages dans lesquels les artisans souscripteurs sont intervenus,
  • les rendent impropres à leur destination,
  • portent atteinte à leurs équipements indissociables.

Cependant, les sous-traitants ne sont pas soumis à l’obligation d’assurance décennale puisqu’ils ne sont pas liés contractuellement avec les maîtres d’ouvrage. Il en va de même pour les artisans BTP intervenant sur des éléments d’équipement mobiles ou décoratifs. Afin qu’une telle assurance soit valide, elle doit être souscrite avant le début des travaux. Cela dit, un bon artisan du bâtiment doit vous remettre une attestation de RC décennale avant même l’ouverture du chantier si les travaux que vous désirez lui confier relèvent de la garantie décennale. Ce justificatif signifie qu’il vous garantit la réparation de tout dommage d’ordre décennale qui pourrait apparaître dans les 10 ans après la réception des travaux.

Au-delà la RC décennale, un artisan de confiance dispose aussi d’autres couvertures, à savoir l’assurance RC pro, la garantie biennale ou garantie de bon fonctionnement, la garantie de livraison, la garantie de parfait achèvement, etc.

A lire aussi : Comment peindre du carrelage mural de cuisine ?

assurance RC pro artisan bâtiment

Demandez des références et vérifiez-les

Pour vous faire une idée précise de l’expertise d’un artisan ainsi que de ses capacités et de son sérieux, veuillez lui demander dans quels chantiers il est déjà intervenu. Les photos de chantiers vous donneront un bon aperçu de ses compétences certes, mais il est préférable de vous y rendre directement. Sur place, vous pourrez observer jusque dans les moindres détails les réalisations de l’artisan.

Par la même occasion, il vous sera possible de questionner les maîtres d’ouvrage. Un bon artisan n’hésite pas à vous fournir en plus le contact des personnes l’ayant déjà sollicité. N’hésitez pas en outre à visiter son site internet pour vous renseigner amplement sur les retours clients. En cas de doute, passez votre chemin.

Comparer les devis avant le début des travaux

Ne vous limitez surtout pas à un seul artisan. Sélectionnez-en quelques-uns pour obtenir plusieurs devis comparatifs. Si la note finale peut varier fortement pour des travaux équivalents, faites l’impasse sur les devis trop alléchants. La raison est que ceux-ci dissimulent souvent des arnaques. De même, vous devez vous méfier des professionnels qui pratiquent des tarifs trop conséquents.

Pensez également à écarter les devis qui ne comportent pas l’ensemble des mentions obligatoires. Les artisans qui les ont réalisés manquent bien entendu de professionnalisme, donc à éviter. Vérifiez ensuite que toutes les étapes qui jalonnent votre projet figurent noir sur blanc dans les devis.

ARTICLES LIÉS