Le Commodity Channel Index (CCI) : un indicateur technique essentiel

Dans le monde du trading, les indicateurs techniques jouent un rôle crucial dans l’analyse des marchés et la prise de décisions. Parmi ces nombreux outils, le Commodity Channel Index (CCI) se distingue par son efficacité et sa popularité. Laissez-nous vous présenter en détail cet indicateur et ses applications dans l’analyse technique.

Origine et fonctionnement du CCI

Le Commodity Channel Index, ou CCI, est un indicateur technique appartenant à la famille des oscillateurs, développé par l’Américain Donald Lambert au début des années 1980. Conçu à l’origine pour étudier les marchés des matières premières, le CCI a gagné en popularité sur les marchés boursiers où il montre des performances comparables. Comme d’autres indicateurs, le CCI a un comportement particulièrement volatile dans son évolution et peut sembler complexe à première vue en raison de ses oscillations à courte période. Plus le CCI est élevé, plus le marché est surchauffé. À l’inverse, un CCI très faible indique un titre négligé ou survendu dans le jargon des analystes techniques.

A découvrir également : Comment contacter le service client de cdc habitat : les étapes à suivre

Afin de filtrer les variations de l’indicateur et de ne considérer que les informations les plus pertinentes, deux niveaux sont tracés sur le graphique à 100 et -100. Tout ce qui se situe entre -100 et 100 est considéré comme n’apportant aucune information utile, car le titre est censé être en phase de trading range durant ces périodes.

Grâce à des plateformes de trading avancées et intuitives telles que celles proposées par Saxo banque, les traders peuvent intégrer facilement le CCI dans leur analyse technique et visualiser les mouvements du marché avec plus de clarté. De plus, ils peuvent combiner cet indicateur avec d’autres outils pour affiner leurs stratégies de trading et prendre des décisions plus éclairées.

A lire également : Trader et investir dans la bourse en ligne grâce à une plateforme spécialisée

Utilisation et interprétation du CCI

Il y a deux utilisations standard de cet indicateur : l’étude des divergences avec les prix et l’utilisation des niveaux de surachat/survente à 100 et -100 pour générer des signaux de trading. Il convient de noter que les divergences apparaissant dans les zones extrêmes du CCI les rendent encore plus significatives.

Concernant ces deux niveaux de 100 et -100, ils peuvent être utilisés comme des niveaux classiques de surachat/survente. Pour confirmer notre entrée en position, nous pouvons attendre que l’indicateur revienne dans sa zone neutre pour plus de sécurité. Une fois entré en position, celle-ci peut être maintenue tant que le CCI reste dans sa zone neutre.

Lors de notre première opération à la fin avril, le CCI dépasse son niveau de 100. Pour intervenir sur ce titre, nous attendons un indice indiquant qu’il se replie en dessous de 100 avant de rentrer à nouveau dans notre position. Le CCI reste ensuite dans une zone neutre jusqu’en juin où il passe en dessous de -100, indiquant un actif sous-évalué; cela nous incite à sortir de notre position.

De là, nous repassons à l’achat sur ce titre fin juillet, alors qu’il avait déjà commencé à se redresser, ce qui confirme sa tendance à la hausse. Notre achat réalisé à 50€ sera donc clôturé mi-août lorsque le CCI croisera à nouveau au-dessus de 100.

ARTICLES LIÉS