Comment louer un appartement quand on est en intérim ?

Il n’est pas toujours évident de trouver un appartement à louer lorsqu’on a le statut d’intérimaire. C’est un fait, et vous devrez probablement vous armer en vous engageant dans ce processus. Toutefois, il est possible d’avoir gain de cause si vous connaissez les différents leviers à utiliser. En effet, il existe de nombreuses facilités pour trouver l’appartement de location dont vous avez besoin. Voici les pistes à explorer.

Louer chez des particuliers


De nombreux intérimaires se plaignent de la difficulté pour louer un appartement auprès d’agences immobilières. Le site internet Immo Flex s’inscrit dans une autre dynamique, et vous propose des solutions intéressantes. Les conditions d’accession sont avantageuses, et de nombreux intérimaires peuvent y trouver leur bonheur. L’autre possibilité est d’envisager une location en contactant directement les propriétaires.

Lire également : Vente immobilière : pourquoi passer par une agence ?

Il faudra alors les convaincre que vous êtes en mesure de payer sans aucun problème le loyer. Votre dossier peut être renforcé si vous incluez des garants capables de vous épauler en cas de difficultés. Notez quand même qu’il est beaucoup plus simple d’avoir un logement intérimaire chez les particuliers. Toutefois, il existe aussi de nombreuses aides pour vous donner un coup de pouce dans cette recherche.

Prendre la FASTT comme garant

Vous trouverez en plus des pistes pour louer un appartement  sur ce site dédié à l’immobilier. Dans le même sillage, la FASTT peut se porter garant pour vous dans le processus. Il s’agit du Fonds d’Action Sociale du Travail Temporaire, une entité qui se fait financer par les entreprises d’intérim. Vous pourrez ainsi avoir l’aide dont vous avez besoin pour trouver un logement avec votre statut. L’assistance peut alors s’apparenter à une orientation concernant les procédures.

Lire également : Quand faire appel à un notaire spécialisé en droit de l’immobilier ?

Votre candidature pourra également être mise en valeur chez les potentiels propriétaires. Les dispositions prises par la FASTT prennent en compte les frais des agences immobilières. Cependant, il faut remplir certaines conditions pour obtenir cette aide. En effet, vous devrez fournir la preuve que vous avez effectué un minimum de 600 heures d’intérim. La période concernée est celle des 12 derniers mois écoulés.

La suite consiste à faire une demande d’aide à l’endroit de la FASTT avant de signer le contrat de location. Il vous sera alors remis un kit de candidature que vous utiliserez pour la constitution de votre dossier.

Contacter l’Action Logement


L’Action Logement est un dispositif grâce auquel les intérimaires et salariés accèdent à un logement principal. Une cotisation annuelle y est versée par les entreprises privées et publiques de plus d’une vingtaine de salariés. Une demande peut alors être faite à l’endroit de l’entité pour accéder à la location d’un logement social. Elle constatera ensuite des bailleurs sociaux dans le but de vous trouver un logement parmi les disponibilités.

Le seul hic dans ce processus est sa durée qui peut être relativement longue. Vos préférences et la métropole dans laquelle vous prévoyez vous installer comptent aussi. Ne vous attendez donc pas à ce qu’il soit facile de trouver un logement dans les villes comme Paris et autres. Vous devrez alors procéder par vos propres moyens si c’est ce qui vous intéresse.

ARTICLES LIÉS