Investissement immobilier : quoi acheter avec 1000 euros ?

À première vue, investir dans l’immobilier avec 1000 euros seulement paraît difficile, voire impossible. Mais il ne faut pas se montrer aussi catégorique.

Nous avons parfois une vision restrictive de l’investissement. Dans les lignes à venir, justement, vous allez voir qu’il existe un grand nombre de possibilités dans le domaine.

A découvrir également : Rénover son appartement pour déclencher un coup de cœur à la vente

Après tout, les plus grandes fortunes se sont rarement construites sur un tas d’or…

L’investissement immobilier : quelques principes à connaître

Lorsqu’on décide de devenir propriétaire foncier, il y a quelques précautions à prendre.

A lire en complément : Quelles sont les clés pour réussir un investissement immobilier 

Il est important d’élaborer une stratégie, pour ne pas foncer vers l’inconnu et risquer les dettes. Mais avant toute chose, il faut comprendre que l’investissement immobilier a beaucoup évolué depuis quelques décennies. Les nouvelles technologies ont permis d’ouvrir les marchés à la classe moyenne.

Il existe toujours des riches propriétaires collectionnant les gratte-ciels… l’un d’eux est même devenu président des États-Unis ! Mais les systèmes de placement collectif ont aussi fait leur chemin. Dès lors :

  • Il n’est pas nécessaire d’être « ultra riche » pour investir dans l’immobilier.

  • Un placement foncier ne représente pas forcément un gouffre financier, à condition de savoir s’y prendre.

Mais alors, comment ça marche, cette dynamique collective ? Voici ce que vous devez savoir pour être sûr(e) d’aller dans la bonne direction…

Investir dans une SCPI, le levier idéal pour investir 1000 euros ?

Évidemment, il n’existe aucun bien immobilier complet coûtant 1000 euros. Car non, les maisons de poupée ne comptent pas… elles rapportent trop peu sur les marchés !

Plus sérieusement, c’est donc une partie de la propriété qu’il est possible d’acquérir.

Bien sûr, cela suppose de ne toucher qu’une partie des gains engendrés… mais on ne peut pas tout à voir, n’est-ce pas ?

Parmi les approches les plus réputées, on peut investir dans une SCPI, ou société civile de placement immobilier comme nous le révèle deuz.biz.

Ce sont des organismes permettant de coordonner les investissements réalisés par plusieurs acteurs. Attention : il ne s’agit pas d’intégrer les marchés financiers. Vous ne serez pas actionnaire, mais partenaire.

Cela implique des recettes – pour autant que tout se passe correctement – mais sans le facteur de volatilité boursière.

Quoiqu’il en soit, investir 1000 euros dans les parts d’une SCPI a plusieurs avantages :

  • Cela permet de tenter sa chance dans le secteur immobilier sans dépenser une grosse somme. Ou tout simplement quand l’on a une petite fortune.

  • C’est une bonne approche pour les investisseurs débutants.

  • Grâce à cette approche, il est particulièrement facile de varier ses investissements.

Toutefois, vous ne pourrez pas habiter sur place, par exemple, dans le cadre d’une résidence. Il s’agit d’un financement, selon toutes les acceptions du terme.

Aussi, vous ne prenez pas de part active à la gestion du bien.

On n’ira donc pas jusqu’à parler de voie royale ou idéale. C’est un moyen répandu, mais il suppose une distance avec son bien qui n’est pas du goût de chacun.

Si vous cherchez à vous investir davantage dans votre… investissement, alors le crowdfunding immobilier est sans doute plus indiqué.

Mais de quoi s’agit-il ? Est-ce une variation vraiment intéressante ?

Le crowdfunding immobilier : de quoi s’agit-il ?

Avec 1000 euros, donc, vous pouvez également vous tourner vers le crowdfunding immobilier.

Cette fois, il n’y a pas de « société-mère » qui prend tout sous son aile. Vous allez avoir un rôle plus important à jouer sur le plan décisionnel. Certaines grandes modifications, typiquement dans le cas d’une rénovation, sont à discuter avec l’ensemble des investisseurs.

Évidemment, en investissant « seulement » 1000 euros, il faut se demander si le jeu en vaut la chandelle. Votre implication (participation aux réunions, correspondances) ne sera généralement pas proportionnelle à la somme que vous avez engagée.

Mais c’est à vous de jauger la situation. Parfois, le crowdfunding immobilier apparaît comme une évidence. C’est une option intéressante pour découvrir la gestion foncière. Il n’est pas nécessaire de s’engager dans des dépenses extravagantes… mais on est moins passifs que pour un crowdfunding.

Si aucune de ces deux solutions ne vous convient, il en reste une qui nous paraît vraiment intéressante. Et plutôt différente.

Investir 1000 euros dans l’immobilier : le plan d’épargne logement (PEL)

Le plan d’épargne logement, contrairement à ce qu’on a découvert jusqu’ici, ne consiste pas à investir directement.

Il s’agit de préparer son futur investissement immobilier. En somme, on peut dire que c’est une épargne ciblée. Elle vise uniquement vos opérations financières à venir.

Et elle implique, évidemment, quelques règles. En voici trois exemples :

  • On doit absolument verser 225 euros dès l’ouverture du compte.

  • Les versements par année sont fixés à 540 euros.

  • La durée minimale de l’épargne correspond à quatre ans. Le maximum est de dix ans.

Vous l’aurez remarqué : sur le moyen terme, cela suppose de dépenser plus que 1000 euros. Il faut donc établir une stratégie fine.

Les placements immobiliers avec 1000 euros : notre bilan

De nos jours, il y a donc plusieurs moyens d’investir sur les marchés fonciers avec 1000 euros.

Ce n’est souvent qu’un début, la rampe de lancement pour des placements plus importants. Mais c’est possible, et même plus accessible depuis qu’Internet a intégré nos vies.

N’hésitez donc pas à vous renseigner sur les modalités. La démocratisation des acquisitions immobilières a vraiment de beaux jours devant elle.

Tant que vous n’espérez pas des miracles ou que vous ne précipitez pas les démarches, votre investissement de 1000 euros pourrait rapidement s’avérer profitable !

ARTICLES LIÉS