Prêt immobilier : comment gérer son budget ?

Avant de se lancer dans la recherche de sa future maison, il est important de prendre le temps de constituer l’enveloppe globale de son projet immobilier. Cependant, il peut se révéler très difficile de gérer son budget avec les frais de notaire et ceux liés à un crédit immobilier. Par conséquent, comment faire pour mieux gérer son budget lors d’un achat immobilier ? Plus de détails dans cet article.

Avoir une idée du montant de son apport personnel

Pour se lancer dans l’idée d’une acquisition immobilière, la première question à se poser est le montant de son apport personnel. En effet, cette donnée est très capitale pour un emprunt, et permet également de bénéficier de meilleures conditions pour un prêt immobilier auprès des organismes de crédit sollicités. L’apport personnel représente donc l’argent disponible sur des livrets d’épargne ou sur un compte courant qu’il est possible de libérer. Il peut donc provenir d’un héritage, de ses économies, etc. Toutefois, pour les utiliser, il est nécessaire de respecter certaines conditions :

Lire également : Comment acheter des actions Amazon ?

  • Le plan d’épargne logement

Le plan d’épargne logement ou PEL est toujours resté la meilleure manière d’organiser son achat immobilier et donne droit à un prêt d’épargne logement.

  • L’épargne salariale

La condition majeure pour pouvoir profiter de son épargne salariale est l’achat de sa résidence principale, ce qui est parfait pour un primo-accédant. Il faut donc débloquer son épargne salariale dans les 6 mois qui suivent la signature de l’acte authentique.

A lire également : Vente immobilière : pourquoi passer par une agence ?

  • Assurance-vie

Toutes les sommes placées sur les assurances-vie peuvent aussi être insérées dans son apport personnel. Toutefois, avant d’effectuer l’opération, il faut faire appel à son courtier, car le déblocage de ces assurances pourrait avoir des répercussions fiscales.

Évaluer le montant du prêt pour préparer son budget de crédit immobilier

Plusieurs personnes ont recours au prêt pour financer leur achat immobilier. Ainsi, pour évaluer la somme nécessaire du crédit, il est nécessaire de vérifier sa capacité d’emprunt et la durée maximale du remboursement.

Capacité d’endettement

Le montant que l’on souhaite emprunter dépend notamment de la capacité d’endettement. Ainsi, pour préparer et bien gérer son budget, il faut prendre en compte tous ses dépenses, avec une échéance qui ne peut être supérieure à 33% de ses salaires mensuels. Pour estimer ce qu’on est capable de rembourser, il faut observer son loyer actuel, ses engagements de ces derniers mois et ses épargnes réalisées. Il faut également prendre en compte son reste-à-vivre afin d’éviter d’être bloqué pendant plusieurs années à cause des mensualités trop lourdes.

De plus, avant de présenter son dossier à un organisme de crédit, il est important de soigner son profil. Pour cela, il ne faut pas avoir de découvert les mois précédents et réduire ses crédits à la consommation. En gardant à l’esprit que d’autres charges supplémentaires peuvent intervenir et alourdir encore plus le budget, il est préférable de rester prévoyant à tous ces frais auxquels on ne pense pas au départ.

La durée du crédit immobilier

La durée d’un crédit s’étend de 7 à 25 ans. Dans la plupart des temps, les banques ont la possibilité d’octroyer sur une durée de 30 ans. Mais, pour bien préparer et gérer son budget de prêt immobilier, il ne faut pas opter pour une telle durée afin de bénéficier des taux d’intérêt plus bas et surtout réduire le montant global du prêt.

La somme à emprunter

Une fois les deux précédents paramètres définis, il est temps de passer à l’estimation du montant empruntable. Pour le réaliser, il vaut mieux confier cette tâche à son courtier ou faire simplement une simulation à l’aide d’une calculatrice de crédit. Lorsque le bien est trouvé, il faut ajuster le montant avec sa banque en fonction de sa situation et de l’ajout de crédit auquel on pourrait prétendre.

Le budget global de l’achat immobilier

Le budget global correspond au montant de son apport personnel ajouté à l’emprunt qu’il faut souscrire. Étant donné que l’on connaît maintenant l’enveloppe pour mener à bien son projet immobilier, il est nécessaire de connaître principalement le budget global afin d’éviter un rejet de la banque après signature d’un contrat. De plus, pour éviter les pertes de temps, la plupart des agences immobilières exigent la simulation de financement établie par l’organisme de crédit ou réalisent une étude financière du dossier avant de démarrer les visites.

ARTICLES LIÉS