Investir en SCPI : y a-t-il un montant minimum ?

Investir dans une SCPI vous permet de vous constituer un patrimoine ou de diversifier vos placements financiers. Cependant, il est souvent difficile d’évaluer le montant à investir dans ce nouveau projet.

Lire également : Puis-je emprunter seule ?

SCPI : de quoi s’agit-il et en quoi est-ce intéressant ?

SCPI signifie Sociétés Civiles de Placement Immobilier. Ce sont des sociétés qui achètent et exploitent à la location des parcs immobiliers. En investissant dans SCPI, vous achetez des parts de ces sociétés. L’un de ses avantages, c’est de pouvoir utiliser le levier bancaire du crédit pour investir. En bref, vous pouvez investir de l’argent emprunté à votre banque.

Vous pouvez revendre tout ou une partie de vos parts en un clic si vous avez acheté via une assurance-vie ou en un mois si vous avez acheté en direct. Il existe toujours un risque de perte en capital pour tout investissement lié à l’immobilier. Vos parts de SCPI peuvent s’apprécier ou se déprécier avec le temps, en fonction du marché de l’immobilier. Enfin, intéressez-vous toujours au rendement de votre investissement. Pour les SCPI, on parle d’un rendement moyen entre 4 et 6 % annuel.

A lire aussi : Qu'est-ce que l'inscription hypothécaire ?

4 éléments à prendre en compte pour définir votre budget

Pour savoir le montant de la somme que vous devez mettre dans des SPCI, il faut comprendre le fonctionnement de ce type d’investissement. Ensuite, il est essentiel de définir de vraies stratégies selon vos objectifs.

Vos objectifs

Tout d’abord, il convient de définir votre objectif de placement. Est-ce que vous épargnez pour préparer votre retraite ? Est-ce que vous épargnez pour vous constituer un patrimoine ? Ou pour diversifier vos placements ? Il faut d’abord étudier votre objectif afin de déterminer quels placements et quelles opportunités peuvent s’offrir à vous.

Votre stratégie patrimoniale globale

Lorsque vous procédez à l’investissement en SCPI , il est important de prendre en compte votre patrimoine global. Quels sont vos autres investissements ? Quelle est votre aversion au risque ? Combien de temps souhaitez-vous épargner et immobiliser votre épargne ?  Il est important de diversifier votre épargne pour ne pas mettre les œufs dans le même panier.

Votre mode d’investissement

Le budget que vous souhaitez allouer à la SCPI ne se limite pas forcément au budget dont vous disposez. En effet, vous pouvez également recourir à l’emprunt. Ainsi, vous rembourserez les mensualités du crédit grâce aux loyers de la SCPI et un petit effort d’épargne. Il est donc important de regarder votre capacité d’emprunt pour déterminer le montant du crédit.

Par ailleurs, le versement des dividendes de la SCPI s’effectue chaque trimestre et le paiement du crédit se fait chaque mois. Il est donc important de ne pas considérer uniquement les revenus de la SCPI pour faire face à ses obligations de remboursement. L’intérêt d’investir à crédit SCPI doit être envisagé dans une stratégie patrimoniale globale.

Le montant minimum de la souscription de la SCPI

Selon les SCPI dans lesquelles vous souhaitez investir, le minimum de souscription peut être très variable. En effet, certaines SCPI sont accessibles à partir de quelques centaines d’euros, alors que pour d’autres, il faut compter plusieurs milliers d’euros. Par ailleurs, certaines SCPI sont accessibles à partir d’une part et d’autres nécessitent un minimum de 5 parts pour pouvoir les acquérir.

Emprunter pour investir dans une SCPI

De la même manière qu’on peut acheter de la part de la SCPI au comptant, on peut également les acheter par emprunt. Avec un prix minimum de 50.000 €. Les banques ne financent pas en dessous. Pour avoir un ordre d’idée, 50.000 € nécessitent 150 € d’efforts d’épargne par mois. Par ailleurs, acheter des parts de SCPI à crédit permet de profiter de l’effet de levier du crédit et d’optimiser la fiscalité sur les revenus.

L’investissement dans les SPCI est un investissement avec risque de perte en capital. En dehors des risques, il y a des éléments du rouage de cet investissement qu’il est nécessaire de connaître et de maîtriser parfaitement avant de se lancer. Dans la plupart des cas, il est recommandé de toujours se faire accompagner par un professionnel.

ARTICLES LIÉS