5 astuces pour obtenir le taux de crédit immobilier le plus bas

Le crédit immobilier est sans aucun doute votre plus grand allié lors de vos constructions. C’est un complément très utile qui peut vous permettre de donner vie à la construction de vos rêves. Cependant, il a un coût qui varie en fonction de son taux. Voici 5 conseils pour obtenir un taux de crédit immobilier plus bas.

Disposer d’un apport personnel suffisant

Pour obtenir un prêt immobilier, la banque vérifie la solvabilité de l’emprunteur et sa capacité à gérer son budget. C’est pourquoi, très souvent, un apport personnel est demandé pour démontrer la capacité de l’emprunteur à épargner.

A voir aussi : 5 erreurs à éviter dans l’investissement immobilier locatif

Le montant généralement exigé pour l’apport personnel est de 10 %. Ce montant doit être utilisé pour financer les coûts liés à l’achat du logement. Ces coûts se composent, entre autres, des frais de dossier, de notaire et des coûts des garanties (dépôt, hypothèque).

Mettre en concurrence les banques

On ne le dira jamais assez. Mettre en concurrence les banques constitue l’astuce la plus efficace pour aspirer à un crédit à un taux attractif. Tous les établissements financiers ne proposent pas les mêmes conditions et les mêmes taux. Pour gagner plus de clients, ils se livrent une concurrence acharnée.

A lire en complément : Quels sont les avantages à investir à Lyon sous le dispositif pinel ?

Profitez de cette concurrence pour trouver le meilleur prêt. N’hésitez pas à faire le tour du marché pour trouver une offre intéressante. Ce qui est plus facile encore est d’utiliser un comparateur de prêt immobilier.

Utiliser les services d’un courtier en prêts

Si, malgré tous vos efforts, votre banque reste inflexible, n’hésitez pas à faire jouer la concurrence. Cependant, c’est une tâche qui prend du temps. Pourquoi ne pas recourir aux services d’un courtier en prêts ou d’un conseiller en gestion de patrimoine ? Il se chargera de vous trouver la banque qui répondra au mieux à vos attentes et vous réaliserez d’importantes économies. De plus, le courtier vous accompagnera tout au long du processus.

Nous vous recommandons d’envisager plusieurs scénarios. Ceci en tenant compte, de votre apport personnel, de votre capacité de remboursement en termes de durée et de mensualités. Pour vous aider, vous trouverez plusieurs simulateurs en ligne. Le simulateur est un outil efficace qui vous permettra d’avoir une première approche de la faisabilité de votre projet.

Jouer sur l’assurance

Les banques ont de faibles marges sur les prêts immobiliers. Donc, elles vont tout faire lors de la souscription d’un prêt pour « vendre » leur assurance « habitation ». Cela peut être l’assurance emprunteur, assurance multirisque habitation, assurance auto…

Ces éléments font partie du jeu de la négociation avec le banquier. Si le futur emprunteur accepte tout ou partie de ces propositions commerciales, cela peut marquer des points en sa faveur. Il sera toujours temps l’année suivante de souscrire ces mêmes couvertures ailleurs.

Soignez votre dossier de prêt

Les organismes bancaires sont toujours très sélectifs dans l’octroi de leurs prêts immobiliers. Il est recommandé de soigner son profil d’emprunteur, de préparer sa demande de prêt avant de faire jouer la concurrence. Si vous ne faites pas partie des meilleurs profils d’emprunteurs, il est préférable de préparer votre dossier suffisamment à l’avance.

Durant les mois qui précèdent la demande, essayez de stabiliser vos dépenses. Ne laisser pas vos comptes à découvert car la banque va scruter vos habitudes financières. Si vous disposez d’un compte d’épargne, n’hésitez pas à le mentionner lors de votre demande.

ARTICLES LIÉS