Gestion de la comptabilité de sa location meublée : l’essentiel à savoir

Si vous êtes propriétaire d’une location meublée, cela suppose que vous menez une activité commerciale. Ainsi, vous êtes imposé aux Bénéfices Industriels et Commerciaux (BIC). Dans ces conditions, il est obligatoire de déclarer vos revenus locatifs en tant que loueur en meublé non professionnel (LMNP). Il s’agit d’un exercice qui nécessite le recours à un expert-comptable afin d’éviter les erreurs éventuelles.

La location meublée : les types de régimes fiscaux disponibles


Pour une location meublée, on retrouve deux différents régimes fiscaux, à savoir le régime micro-BIC et le BIC réel encore appelé le régime réel simplifié. En effet, le régime micro-BIC est le plus connu et permet un abattement de 50 % pour les locaux meublés classiques. De même, il permet un abattement de 71 % pour les meublés de tourisme qui sont classés chambre d’hôtes.

A découvrir également : Comment faire pour louer un appartement sans avis d'imposition ?

Pour l’information, le régime micro-BIC est attribué aux locations qui rapportent un revenu en dessous de 70 000 euros. À ce niveau, il importe de notifier qu’il ne nécessite pas de comptabilité et reste ainsi le plus simple. Malgré cette simplicité qui pourrait forcer l’admiration, ce régime n’est pas le plus privilégié, car il n’offre pas généralement d’avantages.

Par contre, le régime réel simplifié est appliqué aux locations meublées qui sont susceptibles de rapporter plus de 70 000 euros. Toutefois, vous pouvez en bénéficier en dessous sous un certain nombre de conditions. Par exemple, en effectuant une demande au greffe du Tribunal de Commerce, il est possible d’en profiter. À noter que ce régime est le plus plébiscité, en raison de ses différents avantages fiscaux pour les locations meublées. Cependant, vous devez déclarer au service des impôts une comptabilité tenue à jour. Pour cela, n’hésitez pas à faire appel aux experts de la comptabilité des revenus locatifs (LMNP et LMP) pour une analyse de qualité.

A lire en complément : Quel est le plafond pour ne pas payer d'impôts 2021 ?

Par ailleurs, il faut signaler que le régime micro-BIC permet de déduire 100 % de tout ce qui est dépensé dans le cadre de la gestion du bien en question.

Un expert-comptable : le véritable allié pour les déclarations LMNP


Malgré la facilité que le régime réel simplifié offre dans la gestion, il mérite que l’on s’y intéresse mieux. En effet, étant donné que les honoraires de l’expert-comptable sont déduits au même titre que les autres charges, vous n’avez aucune raison de vous priver des avantages de ce régime fiscal. Un cabinet comptable peut parfaitement se charger de tenir au mieux votre comptabilité et de faire la déclaration LMNP et LMP. Cela vous permettra d’éviter les différentes sortes d’erreurs pénalisantes. Outre cet avantage, vous réussirez à optimiser votre temps.

De plus, un expert-comptable qui dispose d’un devoir de conseil est capable de vous apporter un certain nombre d’informations complémentaires. Il peut vous recommander des actions à mener pour l’optimisation de votre fiscalité. Pour finir, il importe de préciser que la comptabilité d’un meublé peut paraître difficile en autogestion, même si vous avez les rudiments en la matière. Cette option débouche généralement sur de nombreuses erreurs pénalisantes. Heureusement, l’expert-comptable vous aide à finir avec tous les tracas et fait la déclaration LMNP auprès des impôts.

ARTICLES LIÉS